Ce mois-ci je vais vous parler de la maison de Lacan et des trois doctoresses qui vont s'installer à St Bauzille.

La maison Lacan : Pour rappel, la maison Lacan est un bâtiment quasi en ruine qui devait être achetée par l'ancienne municipalité pour réaliser une maison de santé. L'ancien maire et sa première adjointe avaient signé une promesse d'achat sous seing privé. Cette promesse a été confirmée par un vote lors d’une délibération du conseil municipal à 10 jours des élections municipales. Cette délibération, que nous considérons comme illégale, obligerait la municipalité, c'est-à-dire les Saint Bauzillois, à acheter ce bâtiment pour un coût de 330 000 € sans compter les frais de notaire et de rénovation, portant le coût estimatif global à plus d’un million d’euros.
Ce projet, qui aurait évidemment été payé par l'argent des contribuables et qui de plus aurait poussé le délai d’installation d'éventuels médecins à 6 ans. Comment peut-on engager une commune sur une telle somme d’argent à 10 jours des élections ? Je laisse au Saint Bauzillois le soin de trouver le mot approprié pour qualifier de tels agissements. Le projet d’un acteur privé, soutenu par l’actuelle municipalité, pour une maison de santé ne coûtera quasiment rien aux Saint Bauzillois et va se réaliser rapidement.

Nous avons donc décidé d’annuler la promesse d’achat de la maison Lacan, lors de la dernière délibération du conseil municipal, libérant ainsi ces sommes qui seront utilisées pour d'autres projets (réfection des voiries Grand-Rue, Maison des aînées, etc…).

Les 3 doctoresses : Comme promis lors de la campagne électorale, nous avons travaillé ardemment pour mettre un terme au désert médical. Le dossier de la maison médicale avance à grands pas. Le permis de construire va être rapidement déposé. L'équipe municipale, après de nombreuses recherches, a finalement trouvé un accord avec 3 doctoresses qui ont accepté de venir s'installer à St Bauzille. En attendant l'ouverture de la Maison de santé, elles vont s'installer dans l'ancienne école Carayon, à côté de la bibliothèque.
L’ouverture de ce cabinet médical devrait être effective à partir le 16 novembre, du lundi au vendredi de 9h00 à midi et de 14h00 à 19h30, et le samedi de 9h à midi. Les consultations se feront sur rendez-vous via un site internet de réservation et par téléphone. Ceux-ci vous seront communiqués prochainement.
Des consultations à domicile, pour les personnes à mobilité réduite, seront possibles. Des plages horaires seront réservées aux urgences, c'est-à-dire aux personnes qui ont besoin d'une consultation dans la journée. L’inauguration du cabinet se fera une semaine avant son ouverture, ce qui permettra aux Saint Bauzillois de rencontrer les doctoresses.

La promesse principale de l'équipe municipale, après seulement 4 mois de prise de fonction, est en train de se réaliser : mettre fin au désert médical et offrir à tous les Saint Bauzillois l’accès à un service de santé de qualité et de proximité.

Oscar ALLE